François Dorion

directeur musical

15156746_833181103452267_1888642660470289863_o

François Dorion
Directeur musical

François Dorion dirige l’Harmonie de Charlesbourg, orchestre qu’il a fondé en 1993 ainsi que la Musique des Voltigeurs de Québec depuis 1997. Il est enseignant au secondaire en musique au Séminaire Saint-François. Avec ses deux orchestres il a commandé ces dernières années des oeuvres à Jan Van der Roost, Bert Appermont et Philip Sparke. Il compte neuf disques à sa discographie, ayant enregistré plusieurs oeuvres maîtresses du répertoire d’ensemble à vent, des titres populaires et jazz ainsi qu’un disque de Noël. Il a enseigné la direction d’orchestre à plusieurs reprises à l’École de musique de la Réserve des Forces Canadiennes. Il est un chef et pédagogue reconnu, et donne régulièrement des ateliers en direction d’ensemble à vent.


Pendant quelques années, M. Dorion a dirigé également des orchestres symphoniques et ensembles à cordes, notamment lors du Congrès eucharistique, du Festival Eurochestries et lors de l’enregistrement de la Symphonie des lampes allumées et Yahndawa’ de François Couture.

 

Il a étudié la direction d’orchestre auprès de Gilles Auger à Québec, et lors de stages de perfectionnement avec Otto Werner Mueller au Domaine Forget, Craig Kirchhoff au Ithaca College et Mark Davis Scatterday au Summer Wind Conducting Symposium de l’Université de Calgary. En 2015 il a complété une maitrise en direction d’orchestre à vent avec Alain Cazes.

Natif de Québec, François Dorion a étudié le saxophone, la percussion, la composition et la direction au Cégep de Sainte-Foy et à l’Université Laval. À la fin de ses études universitaires il a dirigé la création sur disque de la pièce « Éclats et mouvements » d’Isabelle Marcoux under the supervision of François Morel. Dès le début de sa formation, il travaille au sein de différents groupes amateurs comme directeur musical. De 1989 à 1994, il est membre de l’Harmonie des Cascades de Beauport. Il a enseigné à divers camps musicaux et joint la Musique des Voltigeurs de Québec en 1991, à titre de percussionniste.


En 2002, François Dorion est récipiendaire du prix Pierre-Garon, la plus haute distinction culturelle décernée par la ville de Charlesbourg. Il est également récipiendaire de la médaille du jubilé de diamant de la reine Élizabeth II.

 

Depuis quelques années, M. Dorion dirige également des orchestres symphoniques et ensembles à cordes, notamment lors du Congrès eucharistique et du Festival Eurochestries.

 

Chef et pédagogue reconnu, il donne régulièrement des ateliers en direction d’ensemble à vent.

Dernière mise à jour : 03 octobre 2017 MD